Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
Connexion
Investissements d'avenir Accueil  
Les sciences humaines et sociales au cœur de l'interdisciplinarité pour la Méditerranée

  

Atri | Ateliers thématiques de recherches interdisciplinaires

:

ATRI 5 | Etats, droits, appartenances

 

Ateliers thématiques de recherches interdisciplinaires (ATRI)

ATRI. 5 : Etats, droits, appartenances 

Coordination : L. Gay, O. Grojean (DICE); G. De Rapper, F. Bergeaud-blackler (IDEMEC); P. Lanfranchi, p. koestchet (TDMAM) 

 

 Présentation

 

Voie de circulation ouvrant sur un large arrière-pays européen, africain et asiatique, la Méditerranée est à la fois un foyer de tensions multiples et un creuset de transformation des identités. L’enchevêtrement très complexe des questions humaines, culturelles et religieuses, politiques et stratégiques qui caractérise la région méditerranéenne lui confère une certaine centralité, notamment dans ses rapports à l’Europe.

Cet atelier porte sur les processus complexes d’articulation entre configurations institutionnelles et sociales d’une part, et entre États et systèmes régionaux ou internationaux d’autre part. L’attention se focalisera sur les diverses relations qu’entretiennent l’espace européen et l’espace méditerranéen, espaces sociopolitiques différenciés qui s’interpénètrent néanmoins.

Dans quelle mesure les évolutions ou les blocages des systèmes politiques méditerranéens - particulièrement sur les rives méridionales et orientales - peuvent-ils être expliqués par les relations qu’ils entretiennent avec l’Europe communautaire, par la circulation transnationale des idées, des représentations, des arts de faire, des normes et des hommes ? Les réponses politiques et institutionnelles des États méditerranéens et de l’Europe communautaire sont-elles également à la hauteur de ces enjeux ?

Un premier axe de recherche vise à mieux cerner le redéploiement des formes d’appartenance religieuses et culturelles en Europe et en Méditerranée. Il permettra notamment de réinterroger la question des rapports entre société, politique et religion, récurrente dans les pays méditerranéens, mais également au cœur des débats que suscite la définition d'une identité européenne. Il accordera également une place importante à l’étude des dynamiques migratoires euro-méditerranéennes et aux réponses des États à ces phénomènes.

Un deuxième axe de recherche s’intéresse aux transferts, importations et exportations de modèles politiques et juridiques d’un espace socio-historique à un autre. Si la relation euro-méditerranéenne est expressément envisagée, par l’Union, comme un facteur devant hâter l’émergence d’un vaste espace démocratique, le processus rencontre des complexités liées à la confrontation entre des universaux (comme les droits de l’homme et la démocratie) et des réalités historiques, sociales, culturelles et politiques variables. Ce deuxième axe permet ainsi tout à la fois de questionner l’internationalisation du droit dans des sociétés souvent marquées par des historicités très conflictuelles et d’évaluer les effets réels de ces transferts sur les sociétés envisagées, notamment pour ce qui concerne les formes d’articulation des droits politiques, économiques et sociaux.

 
 

Tabber - This web part converts all other web parts in the current zone to tabs. The tabs can be configured via this web parts properties.  Tabber

 
Edit this Web Part to configure tabs.
True
horizontal
smoothness
 

 Projets en cours

 
Projets amorces de vague 4 (2015-2016) 

L’Espace de liberté, de sécurité et de justice, une politique publique de l’Union européenne en quête de modèle ?
Responsable : Rostane Mehdi (DICE – IEP)

 

 Projets antérieurs

 

Projets amorces de vague 1 (2012-2013)

 Le judaïsme face au défi politico-religieux de l'impérialisme romain (IIe siècle av. n. è - VIIe siècle de n.è.)
Responsables : Katell Berthelot (CPAF), Emmanuelle Rosso (CCJ)

 Le droit d'appartenir. Liens sociaux et inscriptions locales en Méditerranée
Responsables : Thomas Glesener (TELEMME), Isabelle Grangaud (IREMAM)

 Les conversions religieuses en Méditerranée : dynamiques entre engagements individuels et cadres institutionnels
Responsables : Katia Boissevain (IDEMEC), Loïc Le Pape (CNE)

 Identités nationales et nouvelles Constitutions : quelles évolutions après "les révolutions arabes" ?
Responsable : Xavier Philippe (GERJC)

 Les productions des frontières. Sur la matérialité des espaces politiques physiques et idéels
Responsable : Olivier Grosjean (DPCDIDE)

 Diachronie des comportements alimentaires : mise en place d'un réseau thématique (ALIMED)
Responsables : Florence Bergeaud-Blackler (IREMAM), Estelle Herrscher (LAMPEA), Karine Michel (IDEMEC)


Projets amorces de vague 2 (2013-2014)

 La Méditerranée : un espace heuristique pour le service public ?
Responsable : Ghislaine Gallenga (IDEMEC)



Projets amorces de vague 3 (2014-2015)

 Un fil d’Ariane dans l’espace euro-méditerranéen : L’absence comme modalité d’appartenance.
Responsables : C. De Gourcy et N. Tafferant (LAMES)

 Les Balkans et la Méditerranée : objets communs / regards croisés.
Responsable : P. Sintès (TELEMME)

Mentions légales

Ce site réalisé pour le laboratoire d’excellence LabexMed – Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée,
portant la référence 10-LABX-0090, a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n° ANR-11-IDEX-0001-02

A*MIDEX| Fondation Universitaire A*MIDEX  AMU | Aix-Marseille Université  CNRS | Centre national de la recherche scientifique  IRD | Institut de recher che pour le développement  EHESS | École des hautes études en sciences sociales  Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne