Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
Connexion
Investissements d'avenir Accueil  
Les sciences humaines et sociales au cœur de l'interdisciplinarité pour la Méditerranée

  

Doctorants

:

Kevin Pometti

 
Doctorants
Kevin Pometti
Doctorant LabexMed, UMR 7303 Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale-Méditerranée (Telemme)
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme
Courriel : kpometti@gmail.com

Projet de recherche

«  Climat, environnement et santé publique en Catalogne. L’endémo-épidémie paludéenne (1750-1850), des politiques sanitaires aux enjeux environnementaux »

 

Face à la progressive disparition de la peste en Europe au cours du XVIIIe siècle, qui reste présente dans des foyers plus lointains, les maladies vectorielles et les épisodes de paludisme endémique et épidémique, conjointement aux épidémies de fièvres typhoïdes, ont constitué un sujet constant de préoccupation pour médecins et autorités sanitaires. L’espace géographique servant de cadre à la recherche correspond aux provinces catalanes ouvertes sur la Méditerranée (province et ville de Barcelone, province de Gérone, province de Tarragone).  Le contexte dans lequel la recherche prend place est celui d’une période historique durant laquelle les conflits sont récurrents entre propriétaires terriens, riziculteurs et producteurs de chanvre notamment. Les villes et villages où ces conflits se jouent, densément peuplés, sont dotés d’infrastructures hydrologiques et urbaines représentant la toile de fond de notre étude. S’y ajoute un épisode correspondant à une séquence de fortes irrégularités climatiques, qui se déroule entre 1760 et 1800 et connu sous le nom « d’Oscilació Maldá ». Ce phénomène est à l’origine de ruptures environnementales auxquelles les institutions sanitaires et politiques, locales et étatiques, devront faire face.  Aggravant les effets de l’endémo-épidémie paludéenne, cette situation est rendue plus complexe encore du fait de l’arrivée de nouvelles épidémies à la fin du XVIIIe siècle : fièvre jaune, variole, épisodes de fièvres tierces du XIXe siècle et choléra. Les politiques de santé qui en découlent sont au cœur de notre recherche.

 

La dynamique actuelle de changement climatique pose la question de son impact au niveau sanitaire pour la population européenne en lien avec l’arrivée de maladies qui sont actuellement considérées comme éradiquées ou circonscrites aux régions tropicales. Cette situation nous a incité à mener une recherche dans une perspective historique et interdisciplinaire qui aide à comprendre l’évolution de certaines maladies virales et vectorielles dans le bassin méditerranéen, plus précisément, dans les villes du littoral catalan (Barcelone, Gérone et Tarragone). Notre projet de recherche consiste à appliquer une méthodologie qui combinera des contributions de divers champs disciplinaires : biologie, géographie, démographie, climatologie. Ces éléments seront croisés, entre 1750-1850, avec un corpus de sources la plupart extraites de fonds d’archives (sources privées, sources municipales, sources ecclésiastiques (registres paroissiaux), sources imprimées (littérature médicale)). Cette méthodologie interdisciplinaire sera mobilisée pour répondre à notre questionnement : comment les maladies vectorielles et les changements climatiques ont-ils joué sur l’apparition d’espaces insalubres ? Comment ces derniers ont-ils induit à leur tour tout un ensemble de mesures relevant de la politique sanitaire concernant les infrastructures urbaines et hydrauliques ? Ces interrogations seront prolongées dans une perspective d’histoire économique et sociale en prenant en compte leurs répercussions sur le commerce et la vie quotidienne des populations.

 

Cette recherche, par sa dimension environnementale et les questions qu’elle soulève, notamment l’impact démographique des fièvres tierces, a pour ambition de contribuer à l’établissement de modèles de prévention épidémique en lien avec le processus de changement climatique actuel.

 

« Climate, environment and public health in Catalonia. Endemic and epidemic paludism (1750-1850), from sanitarian policies to environmental issues »

 

In a time marked by the progressive retreat of the Black Death from the European world along XVIII centuries, but also still being present, vector illnesses as the constantly endemic and epidemical episodes of malaria and typhoid fevers will be a constant preoccupation for doctors and authorities. Historical periods in which we see at the same time problems in relation with some agricultural patterns as rice or cane cultivation, highly populated towns and cities with interesting urban and hydric infrastructures, high climatic oscillation period as the one’s that take place on 1760-1800 <<Oscilació Maldà>>. Irregularities and problems in which the sanity and the local-state institutions will have to face with the application of sanitarian policies. This epidemical context will also converge with the arrival of new illnesses at the end of eighteenth centuries: yellow fever’s, smallpox, tertian fevers episodes from nineteenth centuries and the terrible cholera’s epidemics.

 

The actual climate change dynamics can reflect a high impact of health effects in Europe causing the income of illnesses that actually are considered extinct or circumscribed to tropical regions. This situation encourage us to realize a research from an historical perspective with an important interdisciplinary point of view and support. Our objective is centered into understand the evolution of some vector-viral illnesses at the Mediterranean basin, concretely, at Catalan coast populations (Barcelona, Girona and Tarragona). Our research project will consist into apply a methodology that will combine a high diversity of research fields contributions as biology, geography, demography or climatology. Those information will be crossed, along the study chronology (1750-1850), and also overlapped with information the major part from inedited primary sources (private sources, municipal sources, ecclesiastical sources and print sources). This interdisciplinary methodology can help to answer our principal questions: How vector illnesses along climate changes contributed to generate unhealthy spaces? How those unhealthy spaces became the objective of a series of sanitarian policy measures combined with urban and hydric infrastructures and how those measures had an impact on the commerce and everyday life?

 

Although our project is enrolled into a long period in the past, concerning the environmental dimension of the project and the questions above exposed, especially the demographical impact of tertian fevers, our work could have a great interest to develop epidemical preventive models regarding the actual climate change dynamics.

 

Discipline

Histoire environnementale,  histoire des institutions, histoire de la médecine, histoire des sciences, histoire économique, histoire sociale, démographie historique.


Domaines de recherche

·               Démographie historique, variations du régime de mortalité et de natalité en lien avec les crises épidémiques

·               Histoire des institutions médicales et des politiques de santé publique (XVIII-XIXe siècles).

·               Histoire du climat (XVIII-XIXe siècles).

·               Histoire environnementale des espaces méditerranéens (XVIII-XIXe siècles).

·               Interaction entre le pouvoir institutionnel et les professionnels de santé (XVIII-XIXe siècles).

·               Répercussion sociale et économique des épidémies (XVIII-XIXe siècles).


Cursus

·       2014-2015 : Chercheur associé à l’Institut Català de Ciències del Clima (IC3) contrat rattaché à l’Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

·       2012-2014 : Master 1 et 2 en Histoire Moderne (Université de Barcelone), direction : M. Mariano Barriendos.

·       2007-2012 : Licenciatura en Histoire (Université de Barcelone) (selon l’offre de formation en vigueur en Espagne entre 2007 et 2012, la Licenciatura correspondait à un niveau Bac+ 5).

 

Publications

Contribution à un ouvrage collectif :

Afroindigenous spaces on the map « Brasilia qua parte paret Belgis », sous la direction de Ferraz Barbosa, Bartira ; Ruiz-Peinado, José Luis ; Piqueras Céspedes, Ricardo ; Joseph Allen, Scott. Recife, Editora Universitária, UFPE, 2013.

 

Articles :

Sur les épidémies de malaria, typhus et l’épizootie de Barcelone (1783-1786)

“Tercianas y epizootias en la Barcelona de 1783-1786. Médicos, poder institucional y percepción social en la Barcelona de las postrimerías del siglo XVIII”, Pedralbes, [en cours de publication automne-hiver 2015]

Mentions légales

Ce site réalisé pour le laboratoire d’excellence LabexMed – Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée,
portant la référence 10-LABX-0090, a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n° ANR-11-IDEX-0001-02

A*MIDEX| Fondation Universitaire A*MIDEX  AMU | Aix-Marseille Université  CNRS | Centre national de la recherche scientifique  IRD | Institut de recher che pour le développement  EHESS | École des hautes études en sciences sociales  Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne