Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
Connexion
Investissements d'avenir Accueil  
Les sciences humaines et sociales au cœur de l'interdisciplinarité pour la Méditerranée

  

Post-doctorants

:

Rita Laura Loddo

 
Post-doctorants
Rita Laura Loddo
Chercheur post-doctorant LabexMed, TDMAM (UMR 7297)
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme.
Courriel : lauraloddo82@gmail.com

Projet de recherche

Les réfugiés politiques en Grèce et à Rome: une approche comparative

 

Le projet vise à identifier la présence des réfugiés politiques dans le monde ancien, afin de préciser aussi bien les statuts juridiques de la notion de « réfugié » dans l’antiquité que les réalités sociales auxquelles les réfugiés étaient confrontés. Comme l’idée de réfugié politique est un concept moderne, qui trouve une formalisation officielle après la fin de la Seconde Guerre mondiale, et compte tenu que les Anciens n’ont pas distingué de manière détaillée les véritables réfugiés des migrants, on considère convenable d’employer ces frontières conceptuelles pour vérifier l’existence des réfugiés dans les sociétés grecque et romaine. Cependant, il convient de noter le décalage existant entre la définition moderne de réfugié, marquée par la référence à des critères comme la race, la religion et la nationalité, et les mécanismes qui produisaient des réfugiés dans l’antiquité. C’est pourquoi nous devons porter notre attention aussi bien sur la structure des sociétés anciennes, à savoir la polis et l’urbs, que sur le haut degré de conflit propre à la cité ancienne. C’est dans la cité, en effet, qu’on retrouve le contexte le plus convenable pour étudier la condition de réfugié dans le monde ancien ; c’est la lutte politique dans la cité ancienne qui produit véritablement les réfugiés. La recherche sera conduite selon une approche comparative entre les  sociétés grecque et romaine : bien que les différences entre cette deux réalités invitent à un comparatisme prudent,  cette approche est justifiée par les nombreux points en commun. Ce travail vise à retracer des typologies de réfugiés et à les mettre en comparaison pour parvenir à une meilleure compréhension de ce phénomène.

 

Political Refugees in Greece and in Rome: a comparative approach

The project aims to identify the presence of political refugees in the ancient world, in order to clarify both the legal status of the notion of "refugee" in antiquity and the social realities faced by refugees. As​​ political refugee’s idea is a modern concept, which gained its formalization at the end of the Second World War, and given that the ancients did not distinguish in detail genuine refugees from migrants, it is considered appropriate to use these conceptual boundaries to verify the existence of refugees in Greek and Roman societies. However, the clear difference between modern definition of refugee, marked by reference to criteria such as race, religion and nationality, and the mechanisms that produced refugees in antiquity should be outlined. This is why I believe we need to focus both on the structure of ancient societies, namely the polis and the urbs, and on the high degree of conflict that distinguished the ancient city. It is just in the city, indeed, that we found the most suitable context to study refugee status in the ancient world. Moroever, it is the political struggle in the ancient city that produces genuine refugees. The research will be conducted according to a comparative approach between the Greek and Roman societies: although the differences between these two realities require a careful comparatism, this approach is justified by many similarities. Therefore, this work aims to identify some typologies of refugees and to compare them in order to achieve a better understanding of this phenomenon.

 

DISCIPLINE

Histoire grecque, Histoire romaine

 

DOMAINES DE RECHERCHE

·         Histoire politique-institutionnelle d’Athènes de l’archaïsme jusqu’à la mort d’Alexandre le Grand

·         Solon et la mise en place de la polis athénienne

·         Histoire du droit d’Athènes

·         Citoyenneté, dynamiques d’intégration, et perception de l’ “autre” en Grèce et à Rome

·         Histoire de l’historiographie du IVème siècle

 

CURSUS

·         2011-2015 : Doctorat en Histoire grecque, (Studi Umanistici, Tradizione e Contemporaneità, Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano). Titre de la thèse : Il volto democratico di Solone? Analisi del corpus di leggi soloniano. Directeur : Cinzia Bearzot.

·         2010-2011 : Bourse de recherche post lauream dans le programme “Master and Back”, accordée par la Regione Autonoma della Sardegna. Le parcours de perfectionnement a été réalisé dans le Dipartimento di Storia, Archeologia e Storia dell’Arte dell’Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano. Titre du projet : Cittadinanza e Attidografia. Directeur : Cinzia Bearzot.

·         2006-2009 : Master mention “Culture e Letterature dell’Antichità” (Università di Cagliari). Titre du mémoire de recherche (en Histoire Grecque) : Diritto e retorica nella democrazia ateniese : il caso della Contro Eubulide , 110/110 cum laude. Directeur : Elisabetta Poddighe.

·         2001-2005 : Licence mention “Lettere Classiche” (Università di Cagliari). Titre du mémoire (en Littérature Latine) :  La IV Filippica di Cicerone, 110/110 cum laude. Directeur : Paolo Cugusi.

 

Activités de recherche

  • Membre du projet La cité idéale et l’utopie politique dans les mondes grec et romain (piloté par M. T. Schettino et M. Coudry), organisé par la MISHA (Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme- Alsace) de Strasbourg.
  • Membre du projet AXON Sezione greca - Laboratorio Archeo-Epigrafico, “Per una silloge di iscrizioni storiche”, piloté par Claudia Antonetti et coordonné par Stefania De Vido (Università degli Studi di Venezia).
  • Membre de l’équipe de recherche qui travaille au Lexique du Florilegium de Stobée, sous la direction de Roberto Radice, Professeur à l’Università Cattolica di Milano (Storia delle Filosofia Antica).
 
 

PUBLICATIONS

 

Articles de revues à comité de lecture

  • “I Greci e l’aborto fra teoria politica e prassi medica. Per una rilettura di Platone, Aristotele, Ippocrate”, Erga-Logoi I. 2 (2013), 105-133.

  • “Il diapsephismos post-tirannico: cittadinanza e lotta politica” in RSA 42 (2012), 55-92.

 

TRAVAUX à paraître (acceptés par le comité de lecture)

·         “Crisi economica e valorizzazione delle risorse : una lettura del nomos arghias”, R. Angiolillo et alii (a cura di) Crisi. Immagini, interpretazioni e reazioni nel mondo greco, latino e bizantino, Edizioni dell’Orso, 111-129.

·         “Le rôle du tribunal populaire dans l’utopie constitutionelle oligarchique. De Solon aux Trente Tyrans” écrit avec Cinzia Bearzot (ma contribution : “Le moment fondateur: un tribunal du peuple à l’époque de Solon?”), Politica Antica 2015.

·         “Trasfigurazione comica del reale : il caso di Solone”, Nuova Secondaria.

·         “L'annientamento delle comunità cittadine come strumento imperialistico”, in Studium 2016.

·         “Gortina di Creta. Regolamento per le cerimonie funerarie”, in Axon. Per una silloge di iscrizioni storiche, C. Antonetti, S. De Vido, S. Palazzo (a cura di).

 

TRAVAUX à paraître (présentés au comité de lecture)

·         “È esistita l’epidikasia arghias ? Considerazioni intorno a Bekker Anecd. Graeca I 310, 1-5” (présenté à Aevum).

·         “Per un’interpretazione dell’orazione lisiana Contro Nicide per inattività” (présenté à Hormos).

 

ARTICLES D’OUVRAGES COLLECTIFS

·         “L’archeologia e la civiltà minoica”, “La civiltà minoica” (cap. I), “La civiltà micenea dalle origini al 1200” (cap. II), “I legislatori d’età arcaica” (cap. V), “La costituzione ateniese al tempo di Draconte”, “Le leggi di Solone”, “La tirannide dei Pisistratidi” (cap. VII), “Filippo e le guerre sacre” (cap. IX) in A. Momigliano, Manuale di Storia Greca, C. Franco, E. Poddighe (a cura di), Utet Università, Turin 2015.

 

COLLABORATION A L’EDITION

  • Lexicon V, Stobaeus, sous la direction de Gretchen Reydams-Schils, in collaboration avec Elisabetta Brambilla, Selene Iris Siddhartha Brumana, Alexander Jech and Rita Laura Loddo, 2 vols., Biblia, Milano, 2012.

 

Comptes Rendus

·         Compte rendu de V. Azoulay, Les Tyrannicides d’Athènes : vie et mort de deux statues, Éditions Seuil, Paris 2014, 368, Erga-Logoi III 2 (2015), 185-190.

·         Compte rendu de D.A. Teegarden, Death to Tyrants! Ancient Greek Democracy and the Struggle against Tyranny, Princeton-Oxford, Princeton University Press, 2014, 261, Erga-Logoi II 1 (2014), 1-7.

·         Compte rendu de l’atelier d’études “Forme dell’isonomia. La polis, il teatro, il teatro, i tribunali”, Philosophical News 6 (2013), 142-146.

 

Mentions légales

Ce site réalisé pour le laboratoire d’excellence LabexMed – Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée,
portant la référence 10-LABX-0090, a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n° ANR-11-IDEX-0001-02

A*MIDEX| Fondation Universitaire A*MIDEX  AMU | Aix-Marseille Université  CNRS | Centre national de la recherche scientifique  IRD | Institut de recher che pour le développement  EHESS | École des hautes études en sciences sociales  Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne