Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
Connexion
Investissements d'avenir Accueil  
Les sciences humaines et sociales au cœur de l'interdisciplinarité pour la Méditerranée

  

Chercheurs invités

:

Montserrat SANZ BORRAS

 
Chercheurs invités
Montserrat SANZ BORRAS
Archéozoologue, chercheure au Dpt. de Prehistoria, Historia Antiga i Arqueologia Universitat de Barcelona
Chercheur invité LabexMed au LAMPEA UMR 7269

Archéozoologue et docteure en Archéologie Préhistorique depuis 2013, Montserrat Sanz Borras est une jeune chercheure avec déjà beaucoup d’expérience, et de publications, et a initié et dirige notamment de nombreux travaux de terrain et fouilles de nouveaux gisements pléistocènes dans la région calcaire catalane, notamment autour de Barcelone, et au-delà depuis peu au Portugal.
 

Domaines de recherche :

Spécialiste des ensembles osseux du Pléistocène, à la fois issus de sites naturels (par ex. aven) mais aussi associés à des vestiges paléolithiques (industrie lithique) et des restes humains, M. Sanz Borras développe des analyses taphonomiques et des études archéozoologiques. Elle travaille également en paléontologie et s’intéresse à la reconstruction des paléoenvironnements et des climats du Passé. Son domaine géographique s’étend de l’Ibérie au Sud de l’Europe and son expertise relève de la palethnologie et de l’anthropologie biologique. Dans ses recherches, elle questionne les co-occurrentes entre hommes et carnivores notamment, s’interrogeant sur l’origine des assemblages osseux composé en partie d’espèce-proies, et analyse les représentations squelettiques et leurs modifications ; elle participe de manière active au débat entre chasse et charognage ou sur les degrés de compétition interspécifiques. Ces thématiques concernent en particulier le Pléistocène supérieur (ie, entre -130 000 à 10 000 ans), et plus particulièrement le temps des Hommes de Neandertal, cherchant      ainsi à comprendre les modes de vie des derniers groupes chasseurs-cueilleurs et examinant les mécanismes biologiques et culturels menant à son extinction.

Publications (liste sélective) :

Voir les sites :
·         Sanz M., Daura J., Brugal J.P., 2014 - First occurrence of the extinct deer Haploidoceros in theIberian Peninsula in the Upper Pleistocene of the Cova del Rinoceront (Castelldefels, Barcelona. Comptes Rendus Palevol, 13 : 17-40
 
·         Daura, J.; Sanz, M.; García, N.; Allúe, E.; Vaquero, M.; Fierro, E-; Carrión, J.S.; López-García, J.M.; Blain, H.A.; Sanchez-Marco, A.; Valls, C.; Albert, R.M.; Fornós, J.J.; Julià, R.; Fullola, J.M.; Zilhão, J., 2013 - Terrasses de la Riera dels Canyars (Gavà, Barcelona): the landscape of Heinrich Stadial 4 north of the “Ebro frontier” and implications for modern human dispersal into Iberia. Quaternary Science Reviews, 60 : 26-48
 
·         Daura, J.; Sanz, M.; Pike, A. W. G.; Subirà, M.E.; Fornós, J.J.; Fullola, J. Mª.; Julià, R.; Zilhão, J. 2010 - Stratigraphic context and direct dating of the Neanderthal mandible from Cova del Gegant (Sitges, Barcelona). Journal of Human Evolution, 59(1) : 109-122

Projet de recherche au lampea dans le cadre de LabexMed :  

M. Sanz Borras a commencé depuis quelques années une collaboration avec le LAMPEA, et ses travaux s’inscrivent bien dans les thématiques de l’équipe  P1 ‘Ecosystèmes Quaternaires : ressources et anthropisation (EcoQuat )’.  Le projet de recherche au LAMPEA porte sur : Hommes et Carnivores au Paléolithique.
La prédation est un sujet central dans l’étude des groupes chasseurs-collecteurs du Paléolithique, en particulier concernant des humanités différentes des hommes modernes. La prédation recouvre des comportements complexes, concernant l’acquisition active de proies et pouvant aller jusqu’aux modes de récupération de celles-ci, et Hommes et Carnivores sont concernés au sein d’écosystèmes communs, qu’ils doivent alors partager. Plusieurs volets seront développés lors de ce séjour : analyse de coprolithes (moderne et fossiles, identification, analyse morphométrique et contenus osseux) ; actions spécifiques des Félidés sur les stocks osseux (en particulier Lynx) ; étude sur le cerf fossile Haploidoceros, dont la découverte récente à la Cova del Rinoceronte près de Barcelona complète (squelettes entiers) une documentation qui était liminaire (grottes de Lunel-Viel, Hérault et Igue des Rameaux, Tarn-et-Garonne) (Sanz et al, 2014).

conférences

« The strange deer Haploidoceros mediterraneus. Identifying deer, a difficult issue in Pleistocene record ». L’accent sera mis sur les faunes du Bassin Méditerranéen Durant le Pléistocène supérieur. 

Mentions légales

Ce site réalisé pour le laboratoire d’excellence LabexMed – Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée,
portant la référence 10-LABX-0090, a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n° ANR-11-IDEX-0001-02

A*MIDEX| Fondation Universitaire A*MIDEX  AMU | Aix-Marseille Université  CNRS | Centre national de la recherche scientifique  IRD | Institut de recher che pour le développement  EHESS | École des hautes études en sciences sociales  Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne